À vos marques, prêts, grillez !

Créé le

À vos marques, prêts, grillez !

L’été est à nos portes et, avec lui, la saison des barbecues. Il est donc intéressant de se pencher sur les vins d’accompagnement, qui se prêtent au charbon de bois, au soleil et à une agréable compagnie. Veuillez noter que notre point de départ est le barbecue classique et à l’ancienne, avec du charbon de bois et non le barbecue à gaz moderne, mais, si vous, fidèle lecteur, êtes l’heureux propriétaire d’un barbecue à gaz, la police des barbecues ne frappera pas à votre porte pour avoir trouvé l’inspiration dans le texte qui suit. 

 

Bien que l’on dise que tout peut être grillé, nous nous concentrons ici sur la viande, car, après tout, c’est l’ingrédient que la plupart des gens associent aux grillades. Cela dit, les végétariens et les végétaliens ne doivent pas arrêter leur lecture maintenant, car ils trouveront également des exemples et des suggestions de poissons et de légumes grillés. 

Saison des grillades et du vin

En général, les aliments préparés au barbecue bénéficient de vins doux. Et ici, nous ne parlons pas de porto, de Sauternes ou d’autres types de vins de dessert, mais de vins rouges et souvent d’outre-mer, de préférence avec un taux d’alcool élevé et une certaine fermentation en barrique. La raison en est, entre autres, le goût fumé qui accompagne inévitablement les grillades en plein air et le fait que la viande grillée est souvent accompagnée et/ou recouverte de sauces, marinades et glaçages sucrés. Par conséquent, il est conseillé de remplacer le vin rouge riche en tanins qui accompagnait si bien le steak saisi à la poêle par un vin plus doux et sucré lorsque l’on passe au barbecue du jardin. 

Lors de l’allumage du barbecue, la plupart des gens associent probablement le vin rouge à l’accord parfait du vin et du plat, mais, en réalité, le vin blanc peut dans de nombreux cas faire tout aussi bien l’affaire. S’il s’agit par exemple d’un épi de maïs grillé (qui sera bien sûr ensuite beurré) ou d’un morceau de saumon grillé, un Chardonnay des États-Unis ou d’Australie conviendra parfaitement. Si l’on n’est pas attiré par les notes crémeuses et beurrées, un Gewurztraminer aromatique peut également être un excellent choix. 
 

Poulet et steak grillés

Le poulet grillé est un autre classique, mais aussi un bon exemple de changement de vins lorsqu’on passe du four au barbecue. Les vins légers et fruités comme le Pinot noir sont souvent excellents pour le poulet cuit au four, mais le poulet au barbecue nécessite souvent des vins plus puissants et plus corsés. Il peut s’agir, par exemple, d’un Barbera succulent et puissant, d’un Merlot ou Zinfandel d’outre-mer. 

Un autre exemple concret de changement de géographie (bien que très local) est celui de l’agneau. Avec l’agneau, les vins rouges du Rhône septentrional, riches en tanins, paraîtront trop secs, alors qu’un vin plus doux et plus fruité du Rhône méridional sera nettement plus adapté. Sinon, un Zinfandel ou un Shiraz d’outre-mer est toujours une valeur sûre.  

De même, passer de l’Europe au nouveau monde peut être une bonne idée lorsqu’il s’agit de steaks, car les tanins deviennent plus équilibrés, les vins plus doux, plus fruités et souvent avec une fermentation en barrique plus longue. Le Cabernet sauvignon de Californie est un choix évident, mais n’hésitez pas à essayer le Malbec d’Argentine, le Camenère du Chili ou le Syrah/Shiraz respectivement d’Afrique du Sud ou d’Australie. 
 

Grillet kylling med grøntsager
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fou de vin


Ce billet est écrit par notre expert en vin Loui, qui travaille dans notre salle d’exposition au Danemark.

Loui partagera en permanence ses connaissances du monde merveilleux du vin et nous osons prétendre que le débutant comme le connaisseur chevronné y trouveront leur compte.

Si vous avez soif de plus de vins, vous pouvez également vous plonger dans nos nombreuses archives d’articles précédents.

 

 


Aucun commentaire
Laissez votre commentaire